stratégie

Comment bien pêcher la carpe par forte chaleur ?

Actuellement en France (et dans bien d’autres pays), de part sa durée nous vivons une période de forte chaleur comme nous en avons rarement connue, ce qui engendre notamment manque d’eau, sécheresse, voire incendies. Et forcément quand on parle de manque d’eau, on constate que beaucoup de plan d’eau sont à un niveau inquiétant. Certaines rivières près de chez moi sont même pratiquement sèches. Ce qui a évidemment un impact sur la santé de toutes les espèces de poissons. Alors en tenant compte de tous ces éléments, est-il toujours possible de pêcher la carpe par forte chaleur ? Et bien oui, bien entendu car beaucoup de plans d’eau et rivières offrent tout de même des conditions tout-à-fait acceptables pour pêcher la carpe fort heureusement. Mais il faut bien sûr s’adapter à ces conditions extrêmes, et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Bien pêcher la carpe quand on manque de temps !

S’il a bien un truc qu’on peut dire à propos de la pêche de la carpe, c’est que c’est souvent une passion extrêmement prenante. Et ça à tous les niveaux, car je ne parle pas que de l’attente au bord de l’eau en ayant l’espoir qu’un foutu poisson daigne engamer notre savoureux appât 😉  Non, ce n’est pas que ça. Il y a entre autres le repérage, la préparation de graines, de montages, les déplacements pour aller amorcer, et si en plus on fabrique nos propres bouillettes, alors là je crois que c’est le pompon ! Alors oui la pêche de la carpe est un loisir passionnant mais qui prend du temps, beaucoup de temps…

Pêche carpe : 3 astuces pour plus de touches de jour !

Il y a une grande particularité qui différencie la pêche de la carpe de la plupart des autres pêches, c’est bien sûr la possibilité de pêcher la nuit. C’est évidemment un avantage certain car la carpe s’alimente de jour comme de nuit. Se nourrir la nuit lui permet par exemple de chasser des proies qui sortent difficilement de leur tanière la journée comme les écrevisses par exemple. En théorie on multiplie donc nos chances de captures. Cependant, beaucoup de carpistes font l’erreur de croire que la carpe est un animal qui a une alimentation presque exclusivement nocturne. Cela n’a jamais été prouvé et d’ailleurs pour de multiples raisons et dans bien des endroits, la carpe se nourrie davantage la journée que la nuit…

Comment pêcher la carpe en hiver

L’hiver n’est pas la période la plus propice pour la pêche à la carpe. Le poisson entre en hibernation et dort, il est donc moins facile de pêcher la carpe. Le froid s’installe et la carpe est moins disposée à se déplacer, ainsi son comportement est totalement différent du reste de l’année.

Pêche de la carpe : 4 conseils pour débutant

Nous sommes le 18 juillet 2000, il fait chaud et je me retrouve au volant d’une Citroën Saxo avec les mains moites et la peur de l’échec. Ce jour un peu spécial pour moi est le jour où je passe mon permis de conduire, avec le ferme intention de l’obtenir, bien sûr pour aller travailler, mais aussi (et peut-être surtout 😀 ) pour aller à la pêche. N’ayant pas eu la possibilité (ou peu) de me déplacer pour aller pêcher la carpe avant ce jour, je n’ai donc pas le droit à l’erreur si je veux profiter du reste de l’été pour vagabonder à droite à gauche sur différentes berges. Au bout d’environ une heure je pousse un Ouf de soulagement ! L’inspecteur me tend le sésame, à moi la liberté !

Amorçage carpe : le réussir pour prendre plus de poissons !

L’amorçage carpe constitue un pilier fondamental pour la réussite de notre pêche. En effet à lui tout seul, l’amorçage peut soit nous apporter plusieurs poissons plus ou moins rapidement, ou alors s’il est mal réalisé, nous faire connaître la désagréable sensation du capot. Cependant un amorçage efficace est parfois difficile à mettre en place car …

Amorçage carpe : le réussir pour prendre plus de poissons ! Lire la suite »

Recevez gratuitement mon livre "La carpe, technique et stratégies gagnantes" Cliquez ici
Hello. Add your message here.