Comment bien pêcher la carpe par forte chaleur ?

Actuellement en France (et dans bien d’autres pays), de part sa durée nous vivons une période de forte chaleur comme nous en avons rarement connue, ce qui engendre notamment manque d’eau, sécheresse, voire incendies. Et forcément quand on parle de manque d’eau, on constate que beaucoup de plans d’eau sont à un niveau inquiétant. Certaines rivières près de chez moi sont même pratiquement sèches. Ce qui a évidemment un impact sur la santé de toutes les espèces de poissons. Alors en tenant compte de tous ces éléments, est-il toujours possible de pêcher la carpe par forte chaleur ? Et bien oui, bien entendu car beaucoup de plans d’eau et rivières offrent tout de même des conditions tout-à-fait acceptables pour pêcher la carpe fort heureusement. Mais il faut bien sûr s’adapter à ces conditions extrêmes, et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Canicule 2022, pas un cas isolé !

Nous l’avons tous remarqués, les vagues de forte chaleur sont de plus en plus fréquentes pendant nos étés depuis plusieurs années. Et d’ailleurs en 2019 comme le révèle Météo France, Le nouveau record absolu de chaleur national a été battu lors de la courte canicule de juin. Le mercure a en effet atteint 46 °C  à Vérargues dans l’Hérault le 28 juin 2019, il s’agit de la température la plus élevée jamais mesurée en France. En cette période, de nombreux records absolus tous mois confondus sont tombés avec souvent plus de 40 °C sur le Sud-Est en juin et sur le nord du pays en juillet. Et il y a fort à parier malheureusement que les années qui vont suivre ressembleront à ce que nous vivons actuellement, ce qui aura forcément un impact sur la façon dont nous devrons aborder la pêche de la carpe. Il n’est donc pas à exclure que nous devrons changer pas mal de chose dans les années à venir…

Certains plans d’eau sont au plus bas

Où pêcher ?

Pour pêcher la carpe par forte chaleur, il est important de bien choisir son lieu de pêche, et cela ne se fait pas au hasard bien entendu. Et même si certaines eaux semblent impraticables du fait de leur faible niveau, d’autres sont encore très correctes. Mais le phénomène le plus simple à comprendre et qui a une influence considérable sur le comportement de la carpe, c’est que plus il fait chaud et moins il y a d’eau et plus l’oxygène dissous se raréfie. En d’autres termes, l’eau est moins oxygénée et la carpe limite fortement ses déplacements. Et ça ça s’applique partout quand il fait chaud ! Mais on peut tout de même constater que ce phénomène est très logiquement beaucoup plus ancré dans des eaux de faibles profondeurs, typiquement des étangs de 1m à 1,50m de profondeur et d’une superficie relative. Ces plans d’eau sont vraiment à éviter lorsqu’il fait très chaud. Ainsi, les plus grandes pièces d’eau et les plus profondes sont donc à privilégier car le brassage y est plus conséquent. Mais je dois dire que j’ai un faible pour les rivières en cette période. En effet, les eaux courantes restent la plupart du temps plus oxygénées avec souvent de bons résultats à la clef même quand il fait chaud, voire très chaud.

Où sont les carpes en cette période ?

Comme je l’ai déjà évoqué à de maintes reprises, une carpe a besoin principalement de trois choses 1 : de la sécurité, 2 : de la nourriture, 3 : du confort. Et clairement lorsqu’il fait chaud et que les poissons sont entrés en mode « survie », ils vont bien sûr privilégier leur confort puis leur sécurité. Les carpes vont donc généralement se poster principalement sur leur zone de tenue habituelle et limiter au maximum leur déplacement. De ce fait, la pêche étant basée sur le fait qu’un poisson va mordre à un appât (donc de la nourriture), on se dit que notre affaire n’est pas spécialement bien engagée en été, et encore moins lorsqu’il fait très chaud. Néanmoins, la carpe conserve naturellement une activité alimentaire, même si celle-ci est relative…

Trouver les points d’oxygène 

Sources et ruisseaux qui alimentent nos plans d’eau et rivières sont des points d’oxygène

Les bons spots pendant la période chaude peuvent être très différents de d’habitude. Habituellement, une cassure par exemple peut être très bonne 10 mois sur 12 et stérile ou presque en plein cœur de l’été, de même que de nombreux spots. Lorsqu’il fait chaud, les carpes changent souvent leurs habitudes et comme dit juste avant, le taux d’oxygène dans l’eau se raréfie, il est donc judicieux de chercher des points où l’oxygène sera plus important comme par exemple une arrivée d’eau ou la proximité d’une écluse. Le brassage de l’eau (encore plus quand elle est fraîche), engendre de l’oxygène et attire souvent les carpes quand il fait chaud. Les massifs d’herbiers sont également très bons car ils rejettent de l’oxygène durant la journée, et globalement, pêcher à proximité de végétaux est souvent très bon car ça apportent souvent de la fraicheur empêchant souvent les rayons du soleil de pénétrer les différentes couches d’eau, c’est le cas avec les nénuphars par exemple. Dans ce contexte particulier, le vent a également son rôle à jouer. En effet, un vent soutenu depuis plusieurs jours brasse l’eau, provoque des courants et apporte de l’oxygène. Pêcher une baie ou une berge battue par ce vent est donc très bon.

Faut-il changer notre approche pour pêcher la carpe par forte chaleur ?

Le comportement des carpes en eau chaude est souvent très différent. Il n’est pas rare en effet d’observer de nombreux poissons en surface qui sont complètement amorphes. Ces poissons sont difficilement prenables et son plus à la recherche d’oxygène que de nourriture, même si bien sûr il est toujours tentant de leur mettre sous le nez un bout de pain ou autres appâts flottants. Dans les lieux où c’est possible, plusieurs techniques différentes peuvent être essayer avec succès. Et même si les poissons ne sont pas trop mordeurs, une carpe ne refuse que rarement une petite bouchée flottante entre deux eaux car elle peut être assimilée à un insecte qui est tombé dans l’eau par exemple. Son instinct la poussera souvent à se saisir de la proie. Une pêche au zig lorsque c’est possible (une profondeur d’au moins 3 mètres est nécessaire pour que ce soit vraiment efficace) est donc très appropriée en période de chaleur car les écarts de température sont souvent marqués entre les différentes couches d’eau.

La technique de la pêche au stalking est également adaptée en cette période. Dans ce cas on pêchera les carpes à vu, celles-ci sont généralement dans leur zone de tenue, et même si elles ne se nourrissent que très peu, un micro amorçage ou une pêche en single bait à proximité immédiate des poissons peut tout de même les tenter, eux qui sont toujours à la recherche de nourriture facile et sans effort.

La pêche au stalking permet de capturer des carpes à vue situées sur leur zone de tenue

Pour finir, une approche classique mais efficace consiste simplement à pêcher la carpe par forte chaleur aux heures les plus propices, c’est-à-dire aux moments où la carpe est sensée être en activité alimentaire. En toute logique le matin de très bonne heure est propice à l’activité alimentaire chez la carpe en période de forte chaleur. Il en va de même la nuit où les températures se radoucissent. 

Vous l’aurez compris, pêcher la carpe par forte chaleur n’est pas une mince affaire, ici on est clairement dépendant de l’activité de la carpe qui voit son métabolisme soumis à la chaleur. Néanmoins, même si la pêche s’avère être compliquée à cette période, il existe toujours un créneau, un endroit ou une technique qui permet de sortir un ou deux poissons et se faire plaisir pendant cette belle période estivale.

Par Freddy 

Le Facebook de Blog de la Carpe : https://www.facebook.com/blogdelacarpe

La chaîne YouTube de Blog de la Carpe : https://www.youtube.com/channel/UCzuusOUopbBF-gp6IL6MYxQ

Pour télécharger gratuitement mon livre « La carpe, techniques et stratégies gagnantes » : https://www.blog-de-la-carpe.com/ebook/

Pour visiter la boutique Blog de la Carpe : https://www.blog-de-la-carpe.com/ma-boutique/

1 réflexion sur “Comment bien pêcher la carpe par forte chaleur ?”

  1. salut freddy,
    ton commentaire est très réaliste en ce moment je ne pêche qu’au zig mais je ne prends que quelque
    poisson très difficile avec 38 degrés à l’ombre salut à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement mon livre "La carpe, technique et stratégies gagnantes" Cliquez ici
Hello. Add your message here.