localiser les carpes

Comment localiser les carpes ?

Il peut parfois être difficile de localiser les carpes, surtout dans des étendues d’eau de plusieurs dizaines d’hectares. Pourtant, cela reste une étape primordiale pour prendre du poisson et aussi éviter de benner bêtement quantité d’appâts à l’eau.

 

Commencez dans des endroits que vous connaissez bien

étangLes carpes adorent les nénuphars, elles sont en générale facile à repérer

 

Si vous connaissez bien l’endroit, vous connaîtrez donc les zones où potentiellement les carpes peuvent se tenir (les souches, les nénuphars, les herbiers, les hauts-fonds etc…).

Ce qui vous facilitera la tâche pour déceler les signes de leur présence. Je préconise de commencer « petit » pour se faire la main. Au début, il est donc préférable de pêcher dans des endroits que l’on connaît et l’idéal serait que la superficie d’eau ne dépasse pas 1 hectare.

 

lac (2)Il peut parfois être très difficile de repérer des carpes dans de grandes étendues d’eau

 

Une fois que vous savez comment localiser les carpes dans votre endroit favori, l’idée serait d’appliquer la même approche dans les endroits que vous ne connaissez pas et/ou d’une plus grande superficie. Et croyez-moi, avec le temps vous aurez de plus en plus de facilité à repérer nos poissons favoris.

 

Il n’y a, selon moi, rien de pire que d’arriver dans un endroit et tendre ses lignes au hasard, en espérant que notre appât magique fera la différence.

 

 

Savoir s’adapter 

Nous venons de voir l’importance de localiser le poisson, bien, c’est un bon point, mais ce n’est pas le seul, en réalité, en tant que carpiste, nous devons faire preuve d’adaptabilité.

Ne vous est-il jamais arrivé d’enchaîner départ sur départ, puis le lendemain, plus rien ? En fait, quelque chose a changé, et c’est là qu’il faut faire preuve d’adaptabilité.

Il est parfois nécessaire de tout reprendre depuis le début. N’hésitez jamais à changer votre campement si cela est nécessaire. J’ai instauré un principe me concernant : si au bout de 48 H, je n’ai pas eu la moindre touche, je change d’endroit.
Je vois trop de pêcheur qui s’échinent à rester là où ils ont pris du poisson, pensant que « ça va revenir », alors oui c’est possible, mais on n’en sait rien, cela devient de la chance, or, la chance ne devrait pas avoir sa place si vous voulez véritablement prendre du poisson.

Si vous n’avez plus la moindre touche et que avez décidé de changer de place votre campement, il y a plusieurs questions à se poser, dont évidemment celle-ci : où est passé le poisson ?
Même si cela peut prendre un certain temps, la prospection est indispensable pour à nouveau localiser les carpes.

Une fois que vous avez retrouvé leur trace, la première chose à faire est d’essayer d’évaluer à quelle profondeur elle se situe. Si vous êtes discret, vous pourriez repérer plusieurs individus à la surface, auquel-cas, la pêche de surface prend tout son sens. Dans ce cas-là, je sors mon arme fatale : le PAIN. Attention, si vous avez un départ, ça décoiffe !

 

Carp in Falmer Pond feeding on bread left for ducks.
le pain reste une excellente arme pour la pêche de surface

 

Les poissons qui se trouvent à mi-eau sont plus difficile à repérer, mais pas impossible. Même si de votre poste, vous n’arrivez pas à les voir, cela ne veut pas dire qu’elles ne sont pas là, sous la surface.
Le mieux, si vous en avez la possibilité, c’est d’essayer de surplomber votre poste, mieux encore, grimper dans un arbre, muni d’une bonne paire de lunettes polarisante. Vous pourrez alors repérer des ombres quelques centimètres sous la surface de l’eau, à partir de là, la pêche de surface est également adaptée.
Si malheureusement, vous n’arrivez pas à retrouver des signes qui vous montreraient ou déposer vos lignes, il faudra faire preuve d’un peu d’ingéniosité, et « pensée » comme une carpe, c’est-à-dire de chercher des zones où les poissons pourraient être.

 

carpe qui sauteLes carpes trahissent parfois leur présence, mais il faut savoir être patient

Si on se mettait à la place d’un poisson, que ferait-on ?

Moi je dirais que la nourriture et la sécurité seraient mes priorités. Partant de ce principe (qui n’est que le miens, je tiens à le rappeler), j’essaierais de trouver une zone où je pourrais me nourrir et une zone où je me sens en sécurité et donc me reposer.
Attention, les zones où les poissons sont en « mode » repos sont différentes des zones d’alimentation, il n’est donc pas rare de ne pas prendre de poisson quand elles se reposent, malgré la présence de celles-ci.
Vous l’aurez compris, il faut se focaliser sur les zones d’alimentation. Ces zones peuvent êtres variées, comme des souches, des rochers, des arbres dans l’eau, des herbiers, des hauts fond etc…

 

Conclusion

L’importance de localiser les carpes n’est plus à démontrer, mais trop peu de carpistes ne mettent pas en application cette technique qui est la base pour prendre du poisson.

 

Par Freddy, carpiste pasionné  😉

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :comment reperer les carpes en etang, ou sont les carpes dans un etang, les carpes, forum carpe j\arrive pas a repere l\activité des carpes, comment trouver les carpes, comment savoir sil y a du poisson, comment savoir si il y a de la carpe dans un etang, comment savoir s il y a de la carpe, comment reperer les poissons, comment chercherc poste a carpe

7 réflexions sur “Comment localiser les carpes ?”

  1. Ping : Bien pêcher la carpe en eau froide - blog de la carpe

  2. Ping : Maxi résultats en pêche rapide - blog de la carpe

  3. Ping : Les 10 commandements du carpiste confirmé - blog de la carpe

  4. Ping : Pêche en étang : astuce pour faire rapidement du poisson ! - blog de la carpe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement mon livre "La carpe, technique et stratégies gagnantes" Cliquez ici
Hello. Add your message here.