pêche de la carpe en lac

Les 10 commandements du carpiste confirmé

 

Lorsque l’on commence la pêche, nous sommes souvent enfant. A cette époque de notre vie, nous n’avons pas d’autres idées en tête que de prendre un peu de poissons, et souvent peu importe l’espèce.

Mais en même temps que nous grandissons, nous voulons évidemment plus. Nous avons déterminé le poisson qui nous fait vibrer et nous voulons maintenant passer à l’étape supérieurs, c’est-à-dire prendre plus de poissons et plus gros.

Mais souvent, certains carpistes font l’erreur de croire qu’il faut simplement mettre les lignes à l’eau comme lors de leur enfance et attendre que ça se passe, mais si vous voulez devenir un carpiste confirmé, il va falloir faire bien différemment.

Et il y a à mon avis plusieurs facteurs qui feront en sorte que vous deviendriez un carpiste expérimenté, le nombre de poissons que vous mettrez au sec est une chose, mais il y a un autre aspect de la pêche à la carpe, qui pour moi est très important : vos qualités humaines.

 

Voici les dix commandements du carpiste confirmé.

 

Commandement N°1 : le poisson, tu localiseras

Qu’y a-t-il de plus important dans la pêche à la carpe que de savoir localiser le poisson. Avoir les meilleurs appâts du monde ne vous sera quasiment d’aucune utilité si vous pêcher une zone ou les poissons ne s’alimentent pas.

Bien que ce soit l’un des facteurs les plus importants dans la pêche à la carpe, les carpistes qui prennent plusieurs heures de leur temps pour localiser le poisson ne représentent qu’une minorité. Peut-être est-ce des carpistes confirmés ?  😉  Plus d’infos sur comment localiser les carpes en cliquant ici

localiser les poissons est la première règle pour rèussir
       localiser les poissons est la première règle pour rèussir

Commandement N°2 : ton poste, tu choisiras

Si vous n’avez pas le temps ou que vous n’avez pas réussi à localiser le poisson, le choix du poste devient primordial. Vous devez choisir votre poste d’après plusieurs critères, comme par exemple la proximité d’arbres immergés, de nénuphars, de hauts fonds, etc… ou alors choisissez votre poste en fonction du vent.

un poste prometteur
   un poste prometteur                       photo : faeryhedgehog

Commandement N°3 : une stratégie, tu appliqueras

Appliquer la bonne stratégie n’est pas une mince affaire concernant la pêche à la carpe. Il y a tout un tas de paramètres extérieurs qui peuvent influencer la stratégie que vous mettrez en place.

Toujours est-il que je vous déconseille d’aller au bord de l’eau sans avoir étudié au préalable le plan d’eau que vous irez pêcher. De la quantité d’appât amorcé en passant par le choix du montage et la présentation de l’appât, c’est à vous de trouver la bonne combinaison en fonction de l’endroit où vous déposerez vos lignes.

Commandement N°4 : ton appât, tu choisiras

Dans la continuité de la bonne stratégie à adopter, choisir le bon appât au bon moment vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour mettre plusieurs poissons dans le triangle magique. Choisissez vos appâts en fonction de la saison, du cheptel, mais aussi de la population de poissons blancs (les poissons blancs raffolent des graines, ce qui peut particulièrement compliquer les conditions de pêches), etc…

 

Commandement N°5 : les autres pêcheurs, tu apprécieras

Quel dommage d’avoir une passion commune et de ne pas s’entendre avec les autres pêcheurs. Pourtant c’est un phénomène assez répandu. Que ce soit avec les pêcheurs de carnassiers, les pêcheurs au coup ou autres, faisons preuve de courtoisie et d’intelligence entre nous. Respectons également toutes les espèces de poissons, parce que le no-kill ne doit pas s’arrêter qu’à la carpe.

Commandement N°6 : le poisson, tu respecteras

Evidemment cela va sans dire, mais le respect du poisson et sa remise à l’eau sont la base de la pêche à la carpe. La carpe doit être manipulée avec précaution, pour cela il est impératif de posséder un tapis de réception.

Respecter le poisson, c’est aussi le relâcher là où il a été pêché et ne pas contribuer à ce trafic qui est nuisible pour l’avenir de notre pêche.

 

photo : Tim Creque
                                                        photo : Tim Creque

Commandement N°7 : au près des meilleurs, tu apprendras

Si vous voulez devenir un carpiste confirmé, vous devrez vous inspirer des meilleurs. Contrairement à il y a une dizaine d’années, il est facile aujourd’hui de “s’instruire” gratuitement dans le domaine de la carpe.

En effet, beaucoup de carpistes n’hésitent pas à publier vidéos et articles pour vous aider à vous perfectionner, il ne vous reste plus alors qu’à écouter les conseils qui vous semblent les plus pertinents ou les plus adaptés à votre style de pêche.

Commandement N°8 : avec la météo, tu t’adapteras

La météo a une grande influence sur les poissons, et par conséquent sur la pêche en elle-même. Il est intéressant par exemple de constater l’activité des poissons après un orage, ou l’influence qu’a un vent doux en début de saison. C’est sûr, la météo ou les conditions climatiques pour être tout à fait exact, jouent un rôle majeur sur notre pêche. Savoir adapter sa stratégie de pêche en fonction des conditions climatiques vous assure de mettre tous les atouts de votre côté.

Commandement N°9 : en professeur, tu te transformeras

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un mentor quand il débutait, quelqu’un qui puisse vous apprendre à bien pêcher. Même si malheureusement peu de personnes ont connu cette situation, je trouve important qu’un carpiste digne de ce nom enseigne aux débutants comment pêcher la carpe dans sa globalité.

Montrer à un débutant comment faire de bonnes bouillettes, comment faire différents montages en fonction de l’endroit où l’on pêche, comment amorcer en fonction des conditions, comment respecter le poisson et la nature. Autant de choses qui sont importantes pour la bonne approche des futures générations. 

Commandement N°10 : la nature, tu respecteras

Il me paraît évident qu’un carpiste confirmé respect la nature puisque c’est son terrain de jeu. Respecter la nature n’est pas simplement ramasser ses détritus après chaque session. C’est aussi se faire tout petit et discret pour profiter pleinement de ce qui nous entoure. 

pêche de la carpe

 

Par Freddy, carpiste passionné

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :carpiste, le carpiste, carpisme, les meilleurs carpistes, erreur a ne pas faire carpe au coup, enfant du carpiste, stratégie pêche carpe en triangle, comment savoire si mon poste au lac et lebon carpe, comment devenir carpiste, carpiste pres des maisons

3 réflexions sur “Les 10 commandements du carpiste confirmé”

  1. Bonjour et merci pour ces commandements. Ce sont de supers infos ! Concernant la section sur les appâts, il est évident que pêcher la carpe avec des bouillettes est un atout. Il y en a de toutes sortes comme par ICI. Les gammes de prix et la qualité varient très souvent 🙂 en tout cas, c’est un super article et merci pour ces informations.

  2. Intéressant.
    pour le dernier commandement, de très bon augure, j’ajouterais que pour respecter le milieu aquatique, il faut éviter l’eutrophisation sur les plans d’eau souvent péchés, il est ainsi impératif de savoir pêcher avec le moins d’amorce possible jeté à l’eau (et dans l’idéal s’en passer presque entièrement), c’est plus dur, mais ça respecte beaucoup mieux le plan d’eau où l’on pèche, au lieu de le transformer en flaque putride et eutrophisée où seules des carpes goinfrées comme des cochons aquatiques obèses survivent.
    Il faudrait vraiment faire évoluer les techniques de pèche à la carpe, et inventer de nouvelles techniques (seules les carpistes confirmés, déjà rodés aux techniques classiques actuelles, peuvent le faire), car les habitudes actuelles (jet de kilos d’amorce et bouillettes) sont très polluantes (dans les plans d’eau forts fréquentés par les carpistes les nutriments en se décomposant polluent gravement et durablement l’eau aux nitrates, transformant radicalement tout l’équilibre écologique du plan d’eau, l’eau devient vertes, les espèces de plantes et d’insectes oligotrophiles disparaissent et la biodiversité du plan d’eau se réduit drastiquement, se transformant peu à peu en zone morte pour la plupart des organismes aquatiques, sauf la carpe qui survie à ces conditions mais devient aphatiques).

  3. Ping : Qu'est-ce qu'un bateau amorceur? -> Va sur mon Site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement mon livre "La carpe, technique et stratégies gagnantes" Cliquez ici
Hello. Add your message here.