Pêche à la carpe en étang

Transcription de la vidéo “pêche à la carpe en étang”

Salut à tous et bienvenue dans cette nouvelle vidéo, heureux de vous retrouver. Cette vidéo (pêche à la carpe en étang) fait suite à la première vidéo que j’avais faite, à savoir une pêche dans un plan d’eau inconnu il y a maintenant 15 jours. Alors j’y suis pas retourné parce qu’il y avait eu une ouverture de pêche à la truite, donc autant vous dire que c’était bondé de monde. Je me suis dis c’est pas grave je vais attendre un peu, je ne suis pas a une semaine près afin de mettre en place une autre stratégie de pêche à la carpe en étang, à savoir fabriquer des bouillettes maison, donc chose que j’ai faite avec une recette que j’ai adapté au mieux pour ce plan d’eau et amorcer quelques jours au préalable. Et c’est exactement ce que j’ai fait ! Donc me voilà pour ce deuxième round sur ce même plan d’eau, je me suis remis à la même place en espérant que ce coup ci ce soit plus productif.

Comme la dernière fois je n’ai que très peu de temps de pêche malheureusement. J’aimerais avoir plus de temps mais ce sont les aléas de la vie. J’ai donc commencé à pêcher il était environ 6H45 et je vais pêcher jusque à peu près 11H, 11H30.

Donc comme vous pouvez le voir mes 3 cannes sont installées. J’en ai donc mis une juste au pied de la branche qu’on voit dans l’eau. J’ai déposé le montage en waders pour un maximum de précision, d’ailleurs je n’avais pas trop le choix parce que je ne pouvais pas lancer du poste pour la mettre avec précision. J’en ai mis une autre un peu plus loin au pied de l’arbuste qu’on voit là-bas à peu près à un mètre devant. Et donc j’en ai mis une dans les nénuphars qui se trouvent là-bas.

Alors vous allez me dire les nénuphars c’est un peu risqué de pêché dedans directement. Mais ma stratégie de pêche est que je pêche toujours à 3 cannes, dont 2 où je suis “sûr à 100%” que le montage est pêchant et qu’il n’y a aucun souci, et une troisième où je vais toujours prendre un peu plus de risque. Tout simplement pour rechercher le poisson, au risque bien sûr que ce ne soit pas pêchant à 100%. Mais j’ai quand même mis un sac soluble dans lequel j’ai mis le montage et une poignée de pellets de façon à minimiser les risques.

“Départ”

Donc là je viens d’avoir un départ sur ma canne de droite. C’est une canne d’ailleurs que j’ai relancé parce que je voyais que ça bougeait pas mal sur ma droite. Du coup je me suis dis que j’allais relancer là. Et environ 15 minute après j’ai eu ce départ.

Elle a l’air d’être sortie des nénuphars. Donc premier poisson de ce plan d’eau, je suis plutôt content. C’est pas très gros mais c’est quand même une carpe.

(Photo carpe) : voilà petit poisson et premier de ce plan d’eau donc je suis plutôt content. Comme je vous le disais j’avais vu sur ma droite que ça bougeait pas mal, j’ai vu deux, trois sauts et je me suis dit que j’allais mettre une petite pop up avec un filet soluble où j’avais mis des pellets et un peu de stick mix et environ 10 minutes après c’est parti, donc je suis très content. Je vais la remettre rapidement à l’eau et retendre la canne.

Donc voici le montage avec lequel j’ai pris cette carpe. C’est un montage KD-Rig qui permet d’escher une flottante et celle-ci grâce à la chevrotine sur le cheveu la bouillette va se mettre quasiment sur le fond et c’est le piège parfait puisque dès que la carpe va faire le moindre mouvement et va happer cet appât il va monter directement en bouche et en général c’est fatal pour elle 😉 .

J’agrémente tout ça comme je vous le disais d’un stick. Je l’accroche tout simplement sur l’hameçon. Je relance de suite exactement à l’endroit où j’étais car je me dis qu’il y a bien une autre carpe qui va traîner dans le coin.

2ème départ

2ème départ environ 5 minutes après le premier ! Mais décroché…

Voilà mon arme secrète : filet soluble avec des bouillettes coupées en deux et un peu d’extrait de foie directement dessus, elles ne résistent pas 😉 .

Je suis un peu dégoûté pour le départ que j’ai raté ! En fait le départ il était hyper violent, d’ailleurs c’est ce qui se passe en général lorsque l’on pêche près du bord, là je dois être à une vingtaine ou une trentaine de mètres à tout casser, et en général les départs sont assez violents. En fait ce qui s’est passé c’est que que le sion de ma canne du milieu est passé sous la canne de gauche et j’ai eu du mal à le retirer, j’ai vraiment galéré. Donc je me pose la question de savoir si ce n’est pas à cause de ça que j’ai décroché parce que un moment donné j’étais obligé de tenir la canne carrément dessous.

Bon la canne de droite elle est partie, celle du milieu elle est partie aussi, il manque plus que celle de gauche et là ce serait top. Celle-ci d’ailleurs qui est placée là où pour moi c’était le meilleur spot. Elle est au pied d’un arbre immergé. En plus vous l’avez vu j’ai été carrément dans l’eau avec mes waders et amorcer avec précision, mais elle boude toujours.

Conclusion de “pêche à la carpe en étang”

Donc voilà cette deuxième micro session de pêche à la carpe en étang inconnu est maintenant terminée. Le bilan de cette deuxième micro session est plutôt satisfaisant puisque j’ai fait un poisson d’environ 6kg, une petite miroir et j’ai enchaîné avec un départ mais malheureusement je l’ai raté. C’est pas grave mais c’est un peu rageant quand même parce que je déteste décrocher des poissons, je trouve qu’il n’y a rien de pire quand on pêche la carpe que de décrocher. Même une casse, je veux dire quand on casse sur un poisson, c’est le jeu, quand on pêche près d’obstacles ou le poisson a donné un coup de queue, il a été trop puissant, ok c’est le jeu. Mais là une décroche c’est hyper frustrant, bref.

Tout ça pour dire que cette deuxième micro pêche où j’ai pêché d’environ 7H le matin jusqu’à 11H, donc en 4 heures de pêche j’ai eu deux touches, c’est plutôt positif. En tous cas je suis plutôt satisfait. Et contrairement à l’approche que j’avais eue la première fois il y a environ 15 jours où j’avais juste amorcer avec filets solubles. Là j’avais décidé de rouler quelques kilos de bouillettes et d’amorcer pendant quelques jours. D’ailleurs si vous souhaitez avoir le recette je vous la mettrai juste en dessous.

Donc j’avais fait une recette simple mais plutôt adaptée à ce type de plan d’eau, et je trouve que ça a porté ses fruits puisque j’ai eu deux touches, et en plus il y avait pas mal d’activité quand je suis arrivé sur le poste, on voyait bien les carpes étaient en phase d’alimentation, et donc ça voulait dire qu’elles répondaient favorablement à l’amorçage que j’ai effectué pendant ces 3/4 derniers jours.

Après j’ai juste amorcé à la bouillette pure, rien ne dit qu’il n’y a pas d’autres techniques qui vont fonctionner. On peut très bien pêcher à la graine, au tiger nuts, etc. j’essaierai tout au long de l’année.

Une chose est sûre, c’est que quand on s’adapte aux conditions, quand on met en place un amorçage adéquat, on se donne forcément beaucoup plus de chance.

De mon côté je vous souhaite une excellente journée. Tout ceux qui sont à la pêche, bon courage, prenez du plaisir et portez vous bien.

Par Freddy, rédacteur du Blog de la Carpe

Recherches utilisées pour trouver cet article :étang de peche de barafles, carpe de 29kg peché en etang

2 réflexions sur “Pêche à la carpe en étang”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement mon livre "La carpe, technique et stratégies gagnantes" Cliquez ici
Hello. Add your message here.