Les 4 meilleurs appâts pour pêcher la carpe en hiver

Il fait froid, les bagnoles sont gelées et le temps est monotone, pas de doute possible on est bien au cœur de l’hiver. Dans ces conditions, pas facile de se motiver pour aller au bord de l’eau, surtout quand on sait que les carpes elles aussi sont très réactives à ces températures et diminuent considérablement leur activité alimentaire. Que faire alors ? Rester au chaud en se gavant de raclette 🧀 ? Attendre les beaux jours ? Pourquoi pas, mais il existe également une troisième option : aller à la pêche en mettant toutes les chances de son côté en sélectionnant les meilleurs appâts pour pêcher la carpe en hiver !

Je me rappelle encore de la première fois où j’ai réussi à sortir un poisson en plein cœur de l’hiver. Il faisait extrêmement froid et tout était gelé, je me souviens encore m’être dit : comment est-ce possible de faire du poisson par un froid pareil (sachant pertinemment que le métabolisme des carpes tourne au ralenti). Cependant quelques heures plus tard mon détecteur s’emballe et sur le coup, je crois que je n’ai jamais été aussi excité de l’entendre, tant la tâche s’annonçait très difficile.

Je sais bien que la plupart des carpistes (moi y compris) font un break de quelques semaines, voire quelques mois pendant cette période compliquée, cependant comme le prouve ma petite expérience quand j’étais jeune, il est largement possible (probable) de faire quelques poissons en hiver. Mais bien entendu, plus que jamais à une autre période, rien ne doit être laisser au hasard, et surtout pas en matière d’appâts. Nous allons donc voir aujourd’hui les 4 meilleurs appâts pour pêcher la carpe en hiver

Appât N°1 : La bouillette

Comme tout le monde le sait, la bouillette est l’appât principal pour pêcher la carpe car utilisée par (quasiment) tous les carpistes. En effet, la bouillette est un appât passe partout car elle a cette particularité d’être modulable/modifiable à souhait étant donné qu’il est possible de choisir les farines et les additifs qui composent sa recette. C’est donc un appât qu’on peut très bien utiliser en hiver mais aussi tout le reste de l’année sans aucun soucis.

Cependant, pour pêcher la carpe en hiver avec ces appâts, il ne faut pas faire n’importe quoi (comme dirait Florent Pagny 😉 ). Oui car avec la bouillette on peut passer d’un formidable appât avec lequel on enchaîne départ sur départ à un appât médiocre si sa composition n’est pas adaptée.

La bouillette reste très efficace, même en hiver Crédit photo : Team Korda.

Pour obtenir une bouillette “conforme” pour la pêche en hiver, on peut partir sur une base simple, composée par exemple de farine carnée, végétale ou encore lactique, tout est possible. Cependant le plus important va en fait être de faire en sorte que la recette soit pauvre en acide gras (en eau froide, le poisson ayant du mal à les digérer, de plus il y aurait une mauvaise diffusion). Il est donc primordial en hiver de s’assurer une bonne diffusion ET également s’assurer que le poisson digère facilement nos appâts. Pour ce deuxième point il est alors possible d’enrichir notre recette d’épices, d’herbes aromatiques ou encore de levure de bière, connues toutes trois pour leurs vertus digestives.

Appât N°2 : les appâts vivants

Pas ou peu utilisés pour pêcher la carpe, les appâts vivants représentent une sérieuse alternative en hiver. Pourquoi ? Parce que l’on sait depuis la nuit des temps que les carpes se nourrissent de différents vers ou asticots entre autres. On l’a prouvé également car on les a testés pendant des décennies avec le succès que l’on connaît. Cependant et selon moi, on les emmènent beaucoup moins au bord de l’eau pour deux raisons principales :

1 – L’arrivée en puissance de la bouillette depuis une trentaine d’années

2 – L’impossibilité parfois de pêcher dans de bonnes conditions à cause des indésirables

Quelques asticots sur un maggot clip, un faux maïs flottant, et vous obtenez un appâts ultra attractif

Ces deux raisons combinées font que très peu de carpistes pêchent avec les appâts vivants à ce jour. Cependant, même si comme on l’a vu juste au dessus, la bouillette occupe une grande place dans le monde de la pêche de la carpe aujourd’hui, en hiver il est très judicieux d’escher par exemple quelques asticots fixés à l’aide d’un maggot clip ou encore un vers de terre, car nous sommes (beaucoup) moins embêtés par les brèmes, barbeaux, etc qui peuvent nous rendre parfois la pêche presque impossible à la belle période. Ces appâts font incontestablement partie des meilleurs appâts pour pêcher la carpe en hiver, à bon entendeur 😉

Appât N°3 : les appâts artificiels

Utilisés pour leurrer des poissons en maraude principalement, les appâts artificiels ont le vent en poupe depuis maintenant de nombreuses années. Bien sûr quand on parle d’appât artificiel, tout est réalisable et il n’y a pas de limite. Il n’y a qu’à voir par exemple ce qui se passe dans l’univers carnassier et à quel point on peut copier trait pour trait un poisson, une grenouille ou encore une écrevisse, c’est parfois bluffant de réalisme.

Les appâts artificiels offrent de multiples possibilités (ici des tiger nuts)

Dans le domaine de la pêche de la carpe, les imitations sont plus soft et permettent essentiellement de modifier la couleur ou encore la densité d’un appât. Il n’est pas rare en effet de trouver dans le commerce des imitations de noix tigrées, de dumbells, de bouillettes, de maïs ou même de pain, et où la texture, la densité, la couleur, ou encore l’odeur auront été modifiées. Ceci afin d’obtenir un appât qu’on pourra se servir dans bien des situations et qu’on pourra combiner avec une autre esche naturelle ou bien l’utiliser en esche isolée.

En hiver c’est d’ailleurs cette deuxième option qui me plaît particulièrement car j’ai l’intime conviction qu’à cette période la carpe utilise davantage sa vision et donc le côté “tentation” pour happer notre appât. Pour aller plus loin dans ce sens, j’utilise toujours en hiver des appâts équilibrés qui présentent l’avantage de monter rapidement et aisément dans la bouche de la carpe.

Appât N°5 : le maïs doux

J’aurais pu ne pas cibler un type de graine en particulier, car il est très envisageable d’avoir recours à diverses particules lorsque l’on pêche en hiver. Cependant, il y en a une qui tire son épingle du jeu : le maïs doux.

mai%cc%88s-en-boi%cc%82te
Le maïs doux en grain est terriblement efficace en hiver

Le maïs doux a véritablement cet effet instantané sur les poissons de part sa couleur et son énergie qu’il donne une fois consommé. Sa couleur jaune vive est également très apprécié par les carpes. Le maïs doux, à l’instar des autres appâts cités plus haut, fait lui aussi incontestablement partie des meilleurs appâts pour pêcher la carpe en hiver

A bientôt, Freddy rédacteur du blog de la carpe 😉

Recherches utilisées pour trouver cet article :meilleurs appàts pour pecher les ouassous, meilleur appat pour la carpe, appats vivants, avec quoi peut on pecher si on a pas de vers de terre ni de bouillette, bloc de bonbon pour appat, herbes piur les carpes, les meiure apa pour les carpe, photo tout apat carpe

1 réflexion sur “Les 4 meilleurs appâts pour pêcher la carpe en hiver”

  1. Salut les carpiste comment aller vous jespert que cette neige ne vous refroidit pas cher nous en Franche-Comté le vins chaud nous rebouste est nous motive tout les week-end de l hiver le paysage est si magnifique que l’on ne s’en lasse pas de voir se Manto blanc. Oremi les appât pour réussir à faire du poisson le premier point important est le morale est la motivation d’aller au bord de l’eau d’amorcer au préalable est de connaître le domain est son chaptel aller on va pas débattre sur un roman mai red dans un coin de ta tête que c’est en pêchent que l’on fait du fish

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement mon livre "La carpe, technique et stratégies gagnantes" Cliquez ici
Hello. Add your message here.