3 techniques de pêche pour démarrer la saison en trombe

plan d'eau chris parfitt

Vous pouvez écouter ce podcast en live en cliquant sur le bouton play en haut, ou télécharger le MP3

La plupart des carpistes rangent leur matériel de pêche au début de l’hiver pour le ressortir au printemps, bien déterminer à débuter la saison en trombe. Mais bien que les températures en ce début de saison remontent doucement pour laisser place à un temps plus doux, les poissons eux, ne sont pas aussi réactif qu’on pourrait l’espérer. Il y a plusieurs explications à cela dont principalement la température de l’eau qui met beaucoup plus de temps à remonter que la température de l’air.

De ce fait le métabolisme de la carpe tourne toujours un peu au ralenti. pour obtenir les meilleurs résultats dans ce contexte, il va donc falloir essayer différentes techniques.

 

Technique N°1: le stalking

Pour cette première des trois techniques de pêche, pas de place pour les fainéants ! 😀 . En effet le Stalking (ou pêche à rôder) nécessite que vous vous déplaciez régulièrement.

Le principe est simple, muni d’un matériel léger et bien souvent que d’une seule canne, vous parcourez les étangs et surtout les rivières à la recherche de postes prometteurs et principalement en bordure. Les meilleurs spots sont les plus encombrés, ainsi les arbres surplombants l’eau, les branches et les troncs immergés doivent attirer votre attention en premier lieu.

Avec cette technique, la localisation et la discrétion sont de rigueur et une bonne paire de lunettes polarisantes vous sera d’une grande utilité pour repérer les bancs de poissons.

 

repérer le poisson est primordial pour pratiquer le stalking
    repérer le poisson est primordial pour pratiquer le       stalking

 

Côté technique, un montage traditionnel peut parfaitement faire l’affaire pour cette stratégie de pêche, mais la pêche au bouchon peut s’avérer très précieuse dans les endroits très encombrés. Les graines et surtout le maïs doux sont tout-à-fait indiquées pour le stalking.

Pour l’amorçage, ayez la main légère et privilégiez des appâts à attractions rapides comme par exemple les boules d’amorces auxquelles vous y ajouté maïs doux et asticots.

Notez qu’il existe des cannes spéciales stalking (plus courte qu’une canne classique), mais il n’y a aucun inconvénient à utiliser une canne à carpe classique.

Technique N°2 : la pêche au feeder et au stick

La pêche au feeder consiste à former une boule d’amorce autour d’un plomb spécialement prévu à cet effet. Aujourd’hui les plus utilisés pour la pêche à la carpe sont les plombs in-line à ailettes. Cette technique permet de créer une attractivité quasi instantanée ce qui peut pousser les poissons à se nourrir très rapidement dans ces eaux encore froides.

le feeder permet de créer une attraction rapide
     le feeder permet de créer une attraction            rapide

Pêcher avec des sticks ou autres solubles représente une alternative intéressante au feeder, cela permet de créer également une attractivité rapide. Vous pouvez remplir les sticks avec des bouillettes concassées, des pellets, tiger nuts, etc… Pour créer une attractivité encore plus forte, il est possible de rajouter des attractants liquides.

L’autre gros point fort du stick est qu’il supporte les lancers les plus appuyés, ce qui s’avère être une arme redoutable quand il s’agit de pêcher loin du bord.

Technique N°3 : la pêche de bordure

Au printemps, l’eau est encore froide et les poissons ne sont pas encore vraiment rentrés dans leur phase d’activité. Malgré cela, vous pouvez obtenir d’excellents résultats en pêchant les bordures et les hauts-fonds.

Je m’explique, lorsque les conditions sont favorables, c’est-à-dire que le soleil est bien présent et qu’un vent doux souffle depuis quelques jours, les premiers secteurs à bénéficier de ce redoux et qui auront donc les faveurs des carpes vont être les bordures et les hauts-fonds.

Pourquoi ?

Il y a deux raisons à cela. La première c’est tout simplement parce que les eaux y sont moins profondes et vont donc se réchauffer plus rapidement, c’est naturellement que les poissons se dirigent vers ces zones plus « confortables ».

La deuxième est liée à la première. Comme ces zones se réchauffes plus rapidement, le biotope se réveille également plus rapidement et de ce fait les bordures et les hauts-fonds deviennent à cette saison des zones d’alimentation pour les carpes.

Ces trois techniques de pêche m’ont rapporté bon nombre de poissons, et vous, quelle-est votre technique préférée ?

 

Par Freddy, carpiste passionné  😉

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :carpe maïs doux printemps, https://yandex ru/clck/jsredir?from=yandex ru;search;web;;&text=&etext=1824 r7Ka19RbxOH3HdfDmAaeaBQVUPLH0pJ6an9r7Ls8ti12eqyfC0Gu0Z1JvuEJ5eyz 59e1987b35c947b4c534ea64bc50889a80de6035&uuid=&state=_BLhILn4SxNIvvL0W45KSic66uCIg23qh8iRG98qeIXme, meilleur saison pour pecher au feeder, technique pour la peche au stalking

Laisser un commentaire