Les 5 meilleurs montages à carpe pour pêcher décollé !

montage chod rig

Les meilleurs montages à carpe sont-ils souvent négligés ? Le montage est pourtant un « outil » très précieux (capital) pour tromper la vigilance des poissons. Pour arriver à nos fins, il existe des dizaines (centaines ?) de montages différents. Certains sont très efficaces, tandis que d’autres sont souvent mal adaptés, il est alors difficile de choisir celui qui nous convient. Aujourd’hui, j’ai donc décidé de vous proposer 5 des meilleurs montages à carpe (selon moi) pour pêcher décollé.

Les 5 meilleurs montages à carpe pour pêcher décollé

1 – Le montage D rig

Depuis l’invention du cheveu dans les années 70, la manière de fixer les appâts autour de l’hameçon n’a cessé d’évoluer. Le montage D rig va dans ce sens puisqu’il permet de fixer un appât près de l’œillet en lui laissant une grande liberté de mouvement. Le plus souvent, on utilise ce montage avec un matériau rigide tel que du fluorocarbone. Cela permet d’allier la discrétion et la rigidité du fluorocarbone avec un mouvement naturel de l’appât. Le montage D-rig est sans doute le montage le plus utilisé par les carpistes pour pêcher en décoller de par son efficacité mais aussi sa simplicité de réalisation.

Points forts : simple à réaliser et efficace, c’est un incontournable

Points faibles : sa grande popularité est également sa principale faiblesse, car les poissons éduqués ne connaissent que trop bien cette présentation.

2 – Le montage chod rig

Le montage chod rig est une version améliorée du populaire montage hélicoptère. il fait assurément partie des meilleurs montages à carpe pour pêcher décollé, pour la simple et bonne raison qu’il permet d’obtenir une présentation quasi parfaite même sur des fonds difficiles et encombrés. Le bas de ligne (quelques centimètres en fluorocarbone), coulisse le long d’un matériau rigide tel que du monofilament de fort diamètre ou du leadcore. On peut de ce fait « régler » la distance entre le plomb et l’appât (ce qui est très pratique dans certaines situations), mais aussi choisir la liberté donnée à notre esche en diminuant ou en augmentant la distance entre les deux butées.

Points forts : forte adaptabilité sur quasiment tous types de fonds. Très efficace, même sur des poissons éduqués

Point faible : peut être difficile à réaliser

3 – Le montage zig rig

Le montage zig rig est devenu très populaire depuis quelques années, non pas que ce soit un véritable effet de mode, mais plutôt parce qu’on a découvert qu’il était très efficace dans certaines situations, notamment en été, lorsque les carpes son entre deux eaux ou remontent à la surface. Pour rappel, le zig rig permet de pêcher vraiment décoller (parfois de plusieurs mètres) et de proposer à la carpe, à la fois des appâts ordinaires tels qu’un dumbell ou une pop-up, mais aussi des appâts moins conventionnels comme par exemple des mousses artificiels ou encore des insectes. une technique à part entière, qui bien utilisée, peut vraiment faire la différence.

Points forts : Facile à réaliser. Permet entre autres de faire la différence lorsque rien d’autre ne semble fonctionner

Point faible : mal maîtrisée, cette technique ne sert à rien

4 – Le montage 360

Voici maintenant un montage qui peut sembler farfelue au premier abord, pourtant il se révèle redoutable sur des poissons difficiles. Le montage 360 est comme son l’indique un système qui permet de faire pivoter l’hameçon de façon à piquer la lèvre inférieur de la carpe, ce qui dans bien des cas, permet d’éviter les décroches notamment. Ce montage est donc très efficace sur des poissons qui croisent souvent nos montages, mais également sur des poissons un peu timides, comme en hiver par exemple, car grâce à sa présentation (qui s’apparente plus à la présentation d’un appât équilibré), l’appât monte rapidement dans la bouche de la carpe.

Points forts : très efficace sur des poissons surpêchés. Permet de minimiser les décroches

Point faible : peut être difficile à réaliser

5 – Le montage KD rig

Le montage KD rig est un montage qui permet d’escher un appât flottant, mais au final la présentation de celui-ci est identique à celle d’un appât équilibré. En effet, grâce à l’ajout d’une chevrotine (ou autre lest) directement sur le cheveu, l’appât est très près du sol, et l’hameçon est quant à lui bien à plat, ce qui offre une discrétion absolue. Notez également que pour une efficacité maximale, le traditionnel noeud sans noeud diffère légèrement, ce qui permet d’obtenir un angle parfait pour ce montage.

Points forts : permet de se différencier de la plupart des carpistes. Très efficace sur des poissons tatillons

Point faible : peut être difficile à réaliser.

Vous voulez allez beaucoup plus loin sur la conception des montages ? Alors découvrez ma formation en cliquant ici

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire