Réussir son enduro carpe (partie 2)

coupes

Dans la première partie de « réussir son enduro carpe », nous avons vu tous les préparatifs pour débuter un enduro sereinement. Nous avons vu comment se préparer à toutes les circonstances, quels types d’appâts emmener, et quels montages privilégier. Ceci est très bien et vous donne de bonnes bases pour bien débuter votre concours, mais cela ne vous garantit en rien le succès tant attendu. Entrons maintenant dans le vif du sujet, c’est-à-dire au cœur du concours.

Avoir la bonne approche

Le tirage au sort terminé, chaque équipe se rend sur son poste avec une certaine excitation. Evidemment lors de la découverte de son poste, il y a des heureux, et d’autres, comment dire… le sont un peu moins.

Toujours est-il que c’est le moment de mettre en place une stratégie. Vous avez donc prévu tout votre attirail : la tresse, le nylon, les bouillettes (faites maison de préférence), graines, pellets, vos différents montages, etc…

C’est maintenant qu’il va falloir prendre des décisions. Il y a tellement de types de postes différents et tellement de façons de les pêcher, mais heureusement vous avez prévu tout ce qu’il vous fallait et vous pouvez faire face à toutes les situations.

La première chose qui, selon moi est à faire en arrivant sur son poste est de repérer toutes les zones exploitables. Il y a plusieurs zones qui doivent attirer votre attention en tout premier, les arbres immergés, les nénuphars, les rochers, les arrivées d’eau entre autres doivent attirer votre attention. S’il n’y a pas de zones « visible », un sondage méticuleux peut vraiment faire la différence en concours.

s'il n'y a pas de zones exploitables, le sondage est le moyen le plus sûr de mettre toutes les chances de son coté
   s’il n’y a pas de zones exploitables, le sondage est    le moyen le plus sûr de mettre toutes les chances      de son coté.                                     photo : Selbe Lynn

 

En effet, repérer une cassure ou un haut-fond par exemple peut vous rapporter quelques poissons qui vous seraient passés sous le nez. Il y a selon moi, trop de pêcheurs qui mettent leurs lignes à la hâte dès le coup de feu sans prendre ne serait-ce qu’un peu de temps pour sonder, c’est à mon avis une grave erreur. Alors oui vous allez perdre du temps de pêche, peut-être une ou deux heures tout au plus, mais le retour en sera bénéfique pour le reste du concours.

Après avoir choisi les zones que vous exploiterez, vous devez maintenant choisir avec quels types d’appâts vous débuterez votre enduro carpe et déterminer la quantité à amorcer. L’amorçage et le type d’esche que vous utiliserez dépendent principalement de trois critères :

  • le cheptel présent
  • la taille des poissons
  • la pression de pêche excessive lors de l’enduro

Avec ces trois critères, vous pourrez déterminer avec plus de précisions sur comment constituer la base de l’amorçage de votre enduro. Par exemple, si la taille des individus est modeste, trouver d’autres alternatives à la bouillette peut être judicieux et pourra faire la différence.

prêt pour l'enduro carpe ?
                   prêt pour l’enduro carpe ?

 

Autre point, on ne le répétera jamais assez mais connaître le nombre approximatif et la taille des carpes qui peuplent les eaux de votre future partie de pêche est d’une importance capitale, surtout lors d’un enduro carpe.

Sachez également que le bruit, les dizaines de cannes plongées dans l’eau, les lancers incessants des lignes, l’amorçage constant au bait rocket, au lance bouillettes, etc… occasionnent une pression de pêche particulièrement élevée  pendant le concours auquel il faut bien sûr tenir compte car les carpes auront tendance à être beaucoup plus méfiantes face à de telles conditions.

 

Au cœur du concours

Vous avez donc déterminé votre stratégie, vos lignes sont à l’eau et attendez maintenant que votre détecteur s’emballe. A  ce stade, qu’y a-t-il de différent par rapport à une session classique ?

A vrai dire, dans un enduro (sauf à de rares exceptions), la principale difficulté est que vous ne pouvez pas changer de poste, ce qui peut être extrêmement pénalisant lorsque celui-ci est peu productif, et donc la stratégie mise en place en début d’enduro est d’autant plus importante.

Ce côté du concours de pêche à la carpe est selon moi le gros point négatif, car certains pêcheurs sont bridés par un mauvais poste et ne peuvent pas exploiter toutes leurs connaissances (mais en même temps cela laisse plus de chances aux autres me direz-vous).

Malgré cela, il est tout-à-fait possible de prendre du poisson sur n’importe quel poste si on est un carpiste confirmé.

Un dernier point, si vos résultats sont insuffisants, n’hésitez pas à changer, inutile de s’entêter avec une stratégie improductive car parfois, même quand on pense avoir la bonne approche, les carpes ne sont pas réactives sans vraiment avoir d’explication, Ha la pêche…  😉

 

Par Freddy, carpiste passionné  😉                                                             photo : Brad.K

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :stratégie enduro carpe, enduro a carpe comment pecher, enduro carpe astuce, recette bouillette enduro octobre

Laisser un commentaire