Est-il possible de prendre des carpes en hiver ?

pêche de la carpe en hiver

La saison hivernale n’est en général pas la saison préférée des carpistes, et pour cause, outre le fait que les poissons sont moins actifs, on rencontre souvent en tant que carpiste un manque d’envie pour aller mettre les cannes à l’eau. Il fait froid, les nuits sont beaucoup plus longues, de ce fait, les journées passées au bord de l’eau sont plus monotones. Malgré cela, certains courageux braves le froid pour tenter leur chance, il faut dire que l’hiver est la saison idéale pour « traquer » les beaux spécimens.

 

Comment fonctionnent les carpes en hiver ?

Avant de sortir les cannes en plein mois de décembre, essayons de comprendre comment fonctionne leur métabolisme.

Lorsque l’hiver est bien installé, la température de l’eau se situe généralement au alentours de 5° (cela peut varier suivant la zone géographique). Dans ces conditions, le métabolisme de la carpe fonctionne au ralenti. Les réserves faites au printemps permettent aux poissons de satisfaire ses besoins énergétiques journaliers.
Vient alors le moment le moins intéressant pour la carpiste, la carpe, ayant le souci de s’économiser ne parcourra que peu de distance pour trouver de la nourriture.

photo Rosa Dik
photo Rosa Dik

 

La période des beaux spécimens

Bien que l’hiver ne soit généralement pas propice à la pêche à la carpe, il l’est néanmoins pour la capture de beaux spécimens.

Durant l’hiver, il n’est pas rare d’observer de courtes périodes de redoux, avec comme avantage de rendre une activité alimentaire chez certains sujets. Si les carpes d’une dizaine de kilos peuvent se permettre de rester en quasi-inactivité pendant ces minis périodes de redoux, pour les « mémères », ce n’est pas la même histoire.
De par leur poids, ces gros spécimens (20 kilos ou plus) n’auront pas emmagasiné suffisamment de réserves durant l’automne pour passer l’hiver sereinement. C’est une formidable opportunité pour nous, carpiste, de faire tomber notre record.

 

photo Pete
photo Pete

Comment localiser les poissons en hiver ?

Bien qu’il soit difficile de localiser les carpes en cette période, paradoxalement, c’est d’une importance capitale.

En effet nous avons vu tout à l’heure que les poissons ne se déplaçaient pas beaucoup pour ne pas brûler leur énergie. La meilleure solution consiste donc à repérer les couches d’eau les plus chaudes.
Il est important également de bien choisir votre poste en fonction du vent. Privilégiez les postes de façon à ce que le vent venant du nord soit dans votre dos, de cette manière, la berge que vous pêchez ne sera pas refroidie par le vent.

Et le dernier point important : le soleil, essayez de pêcher des endroits qui sont ensoleillés la plus grande partie de la journée.

 

Conclusion
Vous aurez compris au travers de ces quelques lignes que la pêche hivernale n’est pas très adaptée aux novices. Si vous voulez mettre quelques poissons au sec, il va falloir être très pointilleux sur l’approche. Bien que la pêche hivernale soit assez complexe, elle réserve néanmoins de sacrées bonnes surprises pour les carpistes les plus courageux.

 

Au plaisir d’échanger, Freddy Planchenault

 

Tags, hiver, spécimens, carpe, localiser les carpes, pêche hivernale, métabolisme

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :quel strategie pour peche la carpe lhiver, comment prendre des carpes en hiver, la carpe en decembre, livre sur la carpe de novembre en kiosque

One Reply to “Est-il possible de prendre des carpes en hiver ?”

  1. […] leur disant clairement qu’il devient impératif de faire des réserves pour passer un hiver serein, une aubaine pour nous pêcheur ! De plus, la nourriture naturelle très présente en […]

Laisser un commentaire