8 astuces pour pêcher la carpe en hiver

pêcher la carpe en hiver

 

Il faut le dire, les carpistes qui bravent le froid pour exercer notre passion sont bien courageux et ne représentent que la minorité d’entre nous. L’hiver est d’ailleurs souvent l’occasion de faire un break pour diverses raisons, notamment car nous pensons que les poissons entrent dans un état de quasi-inactivité. Cependant, contrairement aux idées reçues, et bien que l’activité des poissons tourne souvent au ralentie, il n’y a aucune raison de ne pas faire quelques carpes. Mais l’approche à la saison hivernale est souvent bien différente du reste de l’année.

Voici 8 astuces pour pêcher la carpe en hiver

Astuce N°1 : privilégiez les endroits de faibles superficies

Pêcher la carpe en hiver est la période de l’année où plus que jamais, la localisation a toute son importance, mais paradoxalement, c’est à cette période que les carpes sont les plus timides et ne montrent que rarement des signes extérieurs d’activités. Comment faire alors ? Selon moi, le bon compromis est de pêcher dans des eaux de faibles superficies car il est impératif qu’à défaut de les avoir localisés, nous connaissions les spots productifs. Les carpes s’alimentent en faibles quantités et sur de courtes périodes, il est donc hors de question d’aller s’aventurer sur de grandes rivières ou lacs dont les résultats sont déjà aléatoires le reste de l’année.

Astuce N°2 : les appâts vivants, c’est maintenant !

S’il y a bien une période propice à l’utilisation des appâts vivants, c’est bien l’hiver. La raison principale étant que la carpe s’alimente peu mais de façon souvent opportuniste. Elle aura en effet du mal à résister à un bouquet d’asticots se trémoussant devant son nez. Vous allez me dire OK, mais le reste de l’année ? L’efficacité des appâts vivants n’est pas remise en cause le reste de l’année, mais cela devient souvent impêchable quand les indésirables sont en pleine activité. Rappelez-vous, ils arrivent 9 fois sur 10 en premier sur votre amorçage.

Astuce N°3 : privilégiez les appâts de petite taille

C’est souvent une erreur de vouloir proposer de gros appâts en hiver. En effet, la carpe assimilera beaucoup plus facilement des appâts de tailles modestes tels que des mini bouillettes ou du maïs doux entre autres.

Astuce N°4 : amorcez en petite quantité

La carpe s’alimente peu, ceci est un fait. Il convient donc de s’adapter à son rythme alimentaire et de ne proposer que des micro-amorçages déposés de la façon la plus précise possible. Bouillettes écrasées, maïs doux, asticots et thon en boîte, le tout dans un stick, peuvent constituer un bon type d’amorçage pour pêcher la carpe en hiver.

Astuce N°4 : l’utilisation des bouillettes oui, mais pas n’importe lesquelles !

La bouillette reste, comme tout au long de l’année très efficace, même quand les températures ont chuté. Seulement, il est important de respecter quelques critères. Pour pêcher la carpe en hiver avec des bouillettes, le problème principal que nous rencontrons est la mauvaise diffusion des différents attractants dû à la froideur de l’eau. La première chose à entreprendre est donc de faire très attention à ce que votre bouillette soit bien adaptée, elle doit notamment être de texture aérée, plutôt molle (cela diffuse mieux), et contenir des additifs qui vont aider à la diffusion, je pense notamment à l’ajout d’un émulsifiant par exemple. L’utilisation de farines hydrosolubles telles que les hydrolysats de foie et les farines prédigérées de poissons, vont elle, renforcer l’attractivité et donner un coup de fouet à vos bouillettes en eaux froides. Concernant la taille de celle-ci, un bon compromis se situe aux alentours de 12 ou 14 mm. Car comme nous l’avons vu un peu plus haut, les carpes ont un penchant pour les petits appâts.

Astuce N°5 : les appâts flottants ou équilibrés, c’est mieux

En hiver, la carpe fait souvent la fine bouche et n’hésitera pas à bouder un appât trop gros ou un amorçage trop conséquent. Dans le même esprit, il convient de lui proposer des appâts qui ont fait leurs preuves à maintes reprises en hiver : les appâts flottants ou équilibrés. La raison en est simple : la carpe est souvent très tatillonne en hiver et ne prendra que du bout des lèvres notre appât, il convient donc en quelque sorte de lui faciliter la tâche et de lui proposer des appâts qui monteront facilement dans sa bouche. Les appâts flottants ou équilibrés sont en cela très efficaces, à condition bien sûre d’utiliser un montage adéquat.

Astuce N°6 : raccourcissez vos bas de ligne

En relation avec ce que nous venons de voir, l’utilisation de bas de lignes plus courts qu’à l’accoutumée va favoriser l’auto-ferrage.

Astuce N°7 : pour pêcher la carpe en hiver, profitez des périodes de redoux !

Quand l’hiver est bien installé avec des températures négatives et tout ce qui va avec (gelés, neige, etc), la pêche est souvent très (trop) compliquée. Néanmoins, même au cœur de l’hiver, nous observons régulièrement des périodes de redoux avec des journées ensoleillées et des températures avoisinants parfois les 10 ou 12 degrés. Cette mini-période est très propice à la reprise d’une activité des poissons (relative tout de même), et qui dit reprise d’activité, dit possibilité de faire quelques poissons.

Astuce N°8 : osez le flashy

Je sais, le flashy n’est plus à la mode depuis les années 70, mais côté appât, en hiver ça cartonne ! Ces appâts permettent en effet de se détacher du substrat et d’attiser la curiosité des poissons. Bien sûr, on ne parle pas ici de l’appât ultime, mais un faux maïs flottant jaune ou rose, une mini-bouillette blanche, jaune ou rose, ou encore un dumbell de couleurs vives, représentent souvent une très bonne alternative pour pêcher la carpe en hiver.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :carpe en hiver, appat favori pour la carpe hiver, peche carpe en hiver, peche carpe hiver, peche carpe l hiver, peche carpe novembre, peche dela carpe en hiver en etang, peche en novembre carpe, peche hivernale carpe, pecher la carpe en decembre

4 Replies to “8 astuces pour pêcher la carpe en hiver”

  1. Bonjour,
    merci pour ton article très intéressant ,j’ai hâte de lire ton livre, et de voir les différentes vidéos.
    à bientôt peut être .
    sportivement
    Pascal

    1. Merci Pascal, à bientôt 😉

  2. Alors un grand merci bon cette article, de très bonne choses très intéressantes et des bon conseils.

    Merci et à bientôt .

    1. Merci infiniment, bonne journée et à bientôt 😉

Laisser un commentaire