Pêcher à deux cannes : peu d’inconvénients et beaucoup d’avantages !

pêcher à deux cannes

 

Depuis de nombreuses années maintenant, il est presque acté que la pêche de la carpe se pratique avec trois ou quatre cannes. Effet de mode ou réelle efficacité, je vous donnerai (de mon point de vue) la réponse plus tard. Toujours est-il que cela fait quelques saisons maintenant que j’ai pris l’habitude de pêcher à deux cannes, voire trois cannes grand maximum et seulement quand les conditions le permettent, je parle donc en connaissance de cause et vous donnerai dans cet article les inconvénients (un peu) et les avantages (beaucoup 😀 ) de ne pêcher qu’avec deux cannes.

Plus de cannes = plus de poissons ?

Voilà, c’est un peu le nerf de la guerre lorsque l’on parle du nombre de cannes présentes sur le rod pod, car on se dit forcément que plus on a de cannes à l’eau et plus le nombre de poissons qui viendront rejoindre l’épuisette sera élevé, logique, non ? Ma réponse sur ce point est simple : c’est faux !

Comme j’ai pu le tester à de nombreuses reprises et dans de nombreuses situations différentes, le nombre de cannes à l’eau n’augmente pas le nombre de prises, et dans certains cas même, ça les diminue… Car en pêchant avec de multiples cannes (parfois six ou huit si vous êtes plusieurs sur le même poste), le nombre de touches diminue souvent de façon significative par rapport à si vous étiez tout seul et à seulement deux cannes, pourquoi ? Tout simplement parce que le poste devient très vite saturé.

Les carpes empreintes en effet souvent les mêmes passages pour aller d’un point A vers un point B et repèrent très vite un changement dans leur environnement. 4, 5, 6 lignes tendues dans l’eau sur une zone restreinte éveille forcément la curiosité des poissons*. Ce qui à l’origine devrait de façon mathématique nous faire prendre plus de poissons se révèle donc souvent inefficace, voire néfaste. la plupart du temps, pêcher à deux cannes évite donc de saturer son poste

Ceci étant dit, voyons dans quelles conditions pêcher à deux cannes est le plus adapté :

En pêche rapide

Dans ce cas, deux choses sont importantes : le facteur temps et la discrétion. Si vous n’avez que quelques heures (comme beaucoup malheureusement) à consacrer à la pêche de la carpe par semaine ou même par mois, monter et escher quatre cannes au bord de l’eau alors qu’on ne pêche que quatre ou cinq heures est selon moi contre-productif, car cela peut prendre certaines fois 45 min ou plus. Non seulement on perd du temps de pêche, mais en plus (et ceci est le deuxième point), le nombre de plombs et d’amorçage à tomber dans l’eau est multiplié par deux, ce qui forcément contribue au fait de faire fuir le poisson, et cela peut être fatal lorsque l’on n’a que quelques heures devant soi.

Sur des plans d’eau surpêchés

Les carpes qui peuplent les eaux de plans d’eau surpêchés ont souvent la même particularité : elles sont méfiantes ! Evidemment plus nombreuses sont les lignes dans l’eau et plus les poissons auront tôt fait de déguerpir. Dans ces conditions, pêcher à deux cannes, voire à une seule, n’a rien de farfelue bien au contraire.

Lorsque l’on veut être…plus performant

Ne vous est-il jamais arrivé de pêcher à quatre cannes et d’avoir l’impression d’avoir bâclé votre approche ? Moi, si ! Il est en réalité très difficile de sonder de façon précise, de bien lancer et d’amorcer sur quatre zones différentes et en peu de temps. Comme dit un peu plus haut, avec le peu de temps que nous avons en général, c’est la pêche qui doit primer. Nous sommes forcément beaucoup plus méticuleux lorsque le travail est divisé par eux. Les zones de sondages sont plus précises (car plus de temps), les montages plus fignolés, etc. On est donc cette approche que j’adore des 20/80 (loi Pareto, pour rappel, 20% d’actions apportent 80% de résultats).

Pêcher à deux cannes, les inconvénients

Dur de trouver les inconvénients de ne pêcher qu’à deux cannes car dans un premier temps, c’est économique (moitié moins de matériel à acheter), c’est plus léger à transporter, et c’est comme on l’a vu un peu plus haut, plus rapide à monter et plus discret. Néanmoins si je devais trouver un inconvénient majeur, c’est peut-être sur les plans d’eau que l’on ne connaît pas. En effet, à deux cannes, notre approche peut manquer de diversifications et être par conséquent trop stéréotypée. Disons qu’on a moins le droit à l’erreur sur le choix de l’esche ou du montage gagnant. En pêchant avec au moins trois cannes, on a ainsi une marge intéressante pour tester différentes approches et se faire une idée de ce qui fonctionne ou pas. Voilà, selon moi, c’est l’une des seules raisons qui me feraient mettre à l’eau trois ou quatre cannes.

Dans quels cas peut-on pêcher à plus de deux cannes ?

La réponse est simple  : lorsqu’il y a plusieurs spots exploitables. Cela paraît logique et ça l’est, mais bien souvent en ayant sondé méticuleusement notre poste ou repéré obstacles et autres, on se rend bien souvent compte que les zones exploitables différentes ET vraiment intéressantes sont très peu nombreuses. Néanmoins, cela existe, et il serait dommage de s’en priver.

Comment faire lorsque l’on pêche à plusieurs

Lorsque l’on pêche à plusieurs sur le même poste, on a souvent tendance à vouloir poser chacun sa batterie, logique me direz-vous. Seulement, le poisson s’en fiches pas mal que vous soyez deux et que vous voulez chacun pêcher avec vos cannes  :mrgreen: . Rien n’empêche donc de pêcher à deux ou trois cannes même si on est deux ou plus. Je trouve d’ailleurs cette façon de pêcher hyper enrichissante car on n’est pas dans un esprit « chacun pour soi » avec SA canne et SON poissons dans les mains lors de la prise en photo. Après chacun son avis…

*même si l’utilisation d’un backlead permet d’atténuer ce phénomène, dans certaines eaux, les poissons n’on aucun mal à repérer nos pièges.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :pêcher avec beaucoup d\algue, carpe peche a une seule canne

Laisser un commentaire