Montage bonhomme de neige : 4 raisons de pêcher avec

montage-bonhomme-de-neige

 

Vous connaissez certainement tous le montage bonhomme de neige. Le principe de ce montage est simple, il s’agit de combiner une bouillette dense avec une bouillette flottante (ou pop-up), ce qui permet de s’adapter à la plupart des situations de pêche. Si vous ne l’avez pas encore essayé ou que vous n’êtes pas encore convaincu, voici quatre raisons qui pourraient (devraient 😀 ) vous faire changé d’avis.

 

Raison N°1 : il est facile à réaliser. Si vous savez faire un traditionnel montage à carpe, et bien j’ai une bonne nouvelle pour vous : vous savez faire un montage bonhomme de neige 😉  Il n’y a en effet rien de bien compliqué car plutôt que de mettre une seule bouillette sur le cheveu, vous en mettez deux : votre bouillette « classique » et une bouillette flottante. Notez que la bouillette flottante s’enfilera en dernier sur le cheveu. Je vous conseille également d’insérer une butée type « stop float » entre la bouillette dense et l’hameçon, ceci afin d’éviter que votre appât vienne se coller à l’hameçon ce qui pourrait être dommageable lorsque la carpe engamera votre esche.

Raison N°2 : il s’adapte à quasiment toutes les situations. Si vous ne savez pas quel montage utiliser en fonction du fond, il y en a un qui s’adapte quasiment partout : le bonhomme de neige. Pourquoi ? Sa grande particularité est que sa présentation est équilibré et par conséquent il permet une présentation optimale sur tous les fonds : vaseux, herbeux, etc.

Raison N°3 : il fait la différence dans la plupart des endroits. Que ce soit en plan d’eau vierge ou surpêcher, le montage bonhomme de neige tire son épingle du jeu dans la plupart des endroits. En effet, sa grande force est de donner un côté naturel à l’esche (qui bouge au gré du courant), ce qui tente les poissons les plus méfiant. De plus, à la moindre aspiration, l’esche monte rapidement dans la bouche de la carpe, ce qui ne lui laisse aucune chance.

Raison N°4 : il permet une combinaison presque infini des saveurs. En effet, il est possible d’associer un nombre presque infini de bouillettes, ce qui peut permettre de rester cohérent dans les arômes ou de jouer la carte de l’originalité en mixant sucré/carné par exemple, ce qui peut, sur certain plan d’eau difficile faire la différence sur des poissons que l’on va surprendre.

 

Par Freddy, carpiste passionné  😉

Recherches utilisées pour trouver cet article :montage carpe fond herbeux, montage bonhomme de neige, montage bonhomme de neige peche carpe, montage bouilette, montage bouillette bonhomme de neige, montage carpe bonhomme de neige

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.