Boostez vos résultats avec la pêche de proximité

pêche de la carpe

A l’heure d’aujourd’hui, beaucoup de carpistes préfèrent partir à la conquête de poissons loin de chez eux pensant alors pulvériser leur record. Bah oui, comme le dit le dicton : « l’herbe est toujours plus verte ailleurs », ou devrait-on plutôt dire « la berge est toujours plus verte ailleurs » 😉 ,  mais il n’en est rien !

Méconnaissance des lieux, du cheptel, des habitudes alimentaires, etc… il peut y avoir une multitude de raisons pour lesquelles votre séjour peut prendre une drôle de tournure hors de vos bases. Imaginez que vous ayez fait 500 bornes et pris en tout et pour tout un poisson de 4 kg lors de votre session. Assurément, ça fait réfléchir.

 

Je pensais avoir tout vu !

Cela fait environ 17 ans que je ne pêche exclusivement que la carpe, et je dois dire que je suis loin d’avoir pêché tous les plans d’eau de mon département (environ 70 gérés par la fédération de pêche). Et c’est un choix volontaire de ma part.

Connaître parfaitement l’étendue d’eau dans laquelle je vais déposer mes lignes est pour moi le facteur le plus important pour réussir de belles pêches, et cela peut demander plusieurs années de pratique.

 

Voici une anecdote qui m’est arrivé à mes débuts. A l’époque, les secteurs de nuits dans mon département étaient pour le moins limités. Pour faire court, il n’y avait qu’un seul barrage à une vingtaine de kilomètres de mon domicile qui était ouvert à la pêche de nuit. Autant dire que j’y étais rendu très régulièrement pour des sessions entre amis.

Après plusieurs mois de pêches intensives et un bilan honorable de poissons, j’étais un peu déçu par mon propre record sur ce plan d’eau, qui’ n’était « seulement » que de 13 kg.

J’en étais arrivé à la conclusion que la moyenne des poissons n’était pas très élevée et que ce n’était pas la peine que je perde mon temps « bêtement » sur les berges de ce barrage de 155 hectares, jusqu’à ce que….un ami qui pêchait lui aussi ce plan d’eau me montra une photo où il posait fièrement avec une carpe de… 26 kg prise dans ce même barrage que je pêchais déjà depuis deux ans sans jamais avoir pu toucher un poisson de ce calibre.

 

La morale de l’histoire est la suivante : lorsque j’ai commencé à pêcher ce plan d’eau, j’étais jeune et inexpérimenté. J’ai bien sûr commis beaucoup d’erreurs techniques, mais la plus grosse selon moi, est d’avoir cru que je connaissais déjà tout sans chercher plus loin que le bout de mon nez.

J’étais arrivé à une conclusion erronée et avais abandonné ce plan d’eau car je cherchais dans mon esprit d’autres endroits plus prometteurs et surtout… beaucoup plus éloigné de mon domicile.

 

Quelques beaux poissons peuvent nager tout près de chez vous
    Quelques beaux poissons peuvent nager tout près de chez       vous

 

Depuis plusieurs années j’ai adopté la pêche de proximité comme seule et unique façon de pêcher.

 

Aujourd’hui, je pense différemment par rapport à mes débuts (heureusement me direz-vous 😉 ), oui car, non seulement je pêche près de chez moi, mais en plus les lieux de pêche se comptent sur les doigts d’une main.

De cette façon, j’arrive à maîtriser plusieurs paramètres, dont selon moi les plus importants :

  • Je connais la nature du fond (qui est primordiale si on veut vraiment réussir).
  • Je connais plus ou moins le cheptel (de cette façon je peux adapter mon amorçage).
  • Je connais les habitudes alimentaires des carpes (là également j’adapte mon amorçage)
  • Je peux observer régulièrement le comportement des carpes (date de frai, hausse d’activité, etc…).

 

La difficulté des grands lacs

Il est évident que les grands lacs Français font rêver plus d’un carpiste, certains même viennent de toute l’Europe pour venir se frotter aux carpes de ces endroits fabuleux pensant alors que les poissons qui y nagent doivent être d’un tout autre calibre. Et souvent la déception est grande.

 

Le mythique lac de Saint-Cassien
                       Le mythique lac de Saint-Cassien

 

Je ne suis pas en train de remettre en cause la pêche dans ces superbes endroits, mais il n’est pas rare de passer une semaine sans voir la moindre touche, ce qui nous ramène au fait de bien connaître le lieu de pêche, et ce concept a encore plus d’importance dans ces immenses étendues d’eau.

Par exemple, beaucoup de carpistes se cassent les dents sur le mythique lac de Saint-Cassien et ses 420 ha d’eau. Le manque de connaissances des lieux et des postes clés sont certainement les causes de ces échecs. Imaginez que vous ayez fait 1000 km avec tous les frais que cela comporte et que vous finissiez « capot » de votre séjour. Il y a de quoi être perplexe.

 

Comment booster vos résultats avec la pêche de proximité ?

Si vous êtes comme la plupart des carpistes et que vous n’avez pas la chance d’habiter près de ces lacs mythiques, réfléchissez bien, il y forcément des plans d’eau ou autres rivières qui méritent toute votre attention.

En effet, il est fort probable que nagent quelques gros spécimens de plus de 20 kg tout près de chez vous, peut-être même à moins de 10 km.

Pour booster vos résultats, il n’y a pas 36 solutions, évidemment  le plus gros avantage que vous avez avec la pêche de proximité est que vous êtes proche de votre lieu de pêche, vous pouvez donc vous y déplacer rapidement et régulièrement.

Vous pouvez donc sonder minutieusement, observer pendant votre temps libre pour localiser le poisson, repérer les spots à forts potentiels, les postes clés, etc… Cela fera une différence considérable dans les résultats que vous obtiendrez.

 

Conclusion

Même si vous avez l’impression d’avoir tout vu près de chez vous, il y a forcément des plans d’eau, rivières ou poissons que vous n’avez encore jamais vues, et je peux vous assurer qu’il y de belles surprises qui vous y attendent, à condition bien sûr d’y mettre les moyens (qu’on soit d’accord, je ne parle pas de finance  😉 ).

Que vous choisissez de ne pêcher qu’à proximité de votre domicile, ou que vous ayez régulièrement des envies d’ailleurs, gardez à l’esprit que le but rechercher dans la pêche à la carpe, comme dans toute passion est de passer de bons moments, que ce soit entre amis, famille, ou en solo.

 

Par Freddy, carpiste passionné  😉 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.