L’histoire de la bouillette

bouillette multicolor

La bouillette est sans conteste l’appât le plus utilisé par les carpistes depuis plusieurs années maintenant, mais cela n’a pas toujours été le cas.

Ces billes faites de différentes farines et additifs ont été spécialement conçues pour la pêche à la carpe.

Vous en utilisez certainement à chaque session, mais connaissez-vous son parcoure ?

 

Voici l’histoire de la bouillette  🙂 

 

Fred Wilton, l’inventeur de la bouillette

Ce nom ne vous dit peut-être rien, pourtant c’est bien à lui que l’on doit l’invention de la bouillette.

Dans les années 1970, Fred Wilton avait plusieurs théories pour la confection d’appât spécialement conçues pour la pêche à la carpe.

C’est à partir de ce moment-là que ses recherches ont abouti à un nouvel appât qui serait constitué d’ingrédients novateurs conçus pour répondre aux besoins nutritionnels de la carpe.

La base serait constituée de farines, auxquelles on ajouterait des œufs pour lier le mélange lors de la cuisson.

Outre le fait que la principale qualité recherchée dans cet appât était nutritionnelle, il y avait également d’autres aspects très importants rechercher par son inventeur. 

la pêche de la carpe telle que nous la connaissons aujourd’hui ne serait sûrement pas la même sans les bouillettes.

Imaginez si vous deviez pêcher uniquement avec des graines par exemple. Cela poserait évidemment plusieurs problèmes, notamment lors de lancers appuyés, d’attaque d’indésirables, sans parler que ces appâts ont une durée de vie limitée lorsqu’ils sont immergés trop longtemps sous l’eau. 

grosse quantité de bouillettes

 

 

La bouillette solutionnait la plupart de ces problèmes. C’était un appât capable de :

  • Rester sous l’eau sans se détériorer.
  • Supporter sans souci les lancers les plus appuyer.
  • Résister aux assauts des indésirables.
  • D’apporter à la carpe ce dont elle avait besoin au niveau nutritionnel, et d’être assimilé sans difficulté par son organisme.
  • Se mettre sur un cheveu, ce qui rend l’appât plus naturel et donc plus attractif.

 

Le pari était gagné pour Fred Wilton, il avait inventé là, l’appât ultime pour la pêche à la carpe, la preuve en est aujourd’hui.

La bouillette permet de faire des présentations originales et naturelles
La bouillette permet de faire des présentations originales et naturelles

 

L’appât adapté à toutes les situations

Il y a un autre gros avantage à utiliser ces appâts, c’est que vous pouvez les adapter pratiquement à toutes les situations de pêche.

Que ce soit la forme, la valeur nutritionnelle, la taille ou la couleur, tout est possible, même de les rendre flottantes (pop-ups).

La bouillette a connu une trajectoire exponentielle depuis son invention jusqu’à aujourd’hui, il n’y a qu’à voir le nombre de marques différentes qui les commercialisent.

Mais beaucoup de carpistes se mettent aux fourneaux et les font eux-même, on appelle cela les bouillettes maison.

C’est ce qui contribue également à rendre la bouillette très populaire, c’est même très facile de confectionner ses propres bouillettes, mis à part, peut-être l’achat du matériel.

En tout cas la plupart des carpistes apprécient de les faire eux-même, cela rentre également dans la conception que l’on peut se faire de la pratique d’une passion, je me rappelle la fierté que j’ai ressentie lorsque j’ai pris ma première carpe avec mes bouillettes maison. 

 

Conclusion

Avec ces quelques lignes, vous en savez maintenant un peu plus sur l’histoire de la bouillette.

La bouillette qui a grandement contribué à rendre cette pêche si populaire et permettre de prendre régulièrement des poissons records un peu partout. Nous pouvons affirmer que cet appât a de beaux jours devant lui.

 

Au plaisir d’échanger, Freddy Planchenault                                    photos prises sur google image

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :historique bouillette carpe, linventeur du cheveux carpe, table bouillette carpe

One Reply to “L’histoire de la bouillette”

  1. Supers articles, merci Freddy

Laisser un commentaire